Le projet AMHE

Le contexte


Le projet Erasmus + «Ambassadeurs des Milieux Humides Européens» (AMHE) s’inscrit dans un contexte européen où le traitement social du chômage de longue durée bénéficie de moyens importants, mobilisés par exemple par le Fonds Social Européen.

Ces initiatives de traitement social reposent notamment sur des actions d’insertion menées par les collectivités locales, des associations/entreprises d’insertion ou des associations caritatives qui consistent à intégrer les publics cibles dans un processus collectif de travail d’intérêt général répondant aux besoins de la communauté, rémunéré (faiblement), accompagné d’une formation et d’un suivi. Depuis une vingtaine d’années, ils se tournent davantage vers les enjeux environnementaux .

Pourtant, malgré l’intérêt de ces dispositifs, les taux de retour à l’emploi sont généralement faibles. Aussi AMHE n’aborde pas tant la problématique sous l’angle de l’organisation ou de l’efficacité des chantiers d’insertion, mais bien sous l’angle de l’amélioration de la montée en compétences, de la reconnaissance et de la réinsertion professionnelle des bénéficiaires de ces dispositifs d’insertion tournés vers l’entretien des rivières et des zones humides.

Le projet AMHE

Le projet répond à un double enjeu européen :

• donner des formations de qualité et des perspectives professionnelles plus ambitieuses et plus durables aux européens actuellement exclus du marché du travail intégrés dans des dispositifs d’insertion par l’économique ;
• répondre aux besoins de protection et valorisation des milieux naturels humides et des cours d’eau européens, objectif soutenu par l’application de la Directive Cadre sur l’Eau qui impose aux collectivités européennes et aux Etats membres des devoirs en termes d’entretien, de lutte contre les pollutions, de veille contre les risques naturels et plus globalement, d’information du public.

Public cible

Le projet répond conjointement :

• Aux besoins des publics en insertion en leur apportant une meilleure qualification, plus de polyvalence, améliorant leur employabilité.
• Aux besoins des gestionnaires de milieux humides en leur apportant un nouveau métier, permettant plus d’expertise et de polyvalence dans leurs missions, pour un meilleur rapport coût/efficacité.

Objectifs du projet

Le partenariat européen du projet AMHE propose d’établir et de tester un nouveau référentiel de compétences qui dessine un nouveau métier, celui d'«Ambassadeur des Milieux Humides» en apportant aux thèmes de formation actuellement couverts par les organismes d’insertion actifs sur la mise en valeur des milieux humides, des thématiques telles que la médiation environnementale, la connaissance des milieux, le génie écologique et un renforcement des compétences transversales et des capacités d’action.
Pour ce faire, durant les 30 mois du developpement du projet (01/11/2019 – 30/04/2022 ), le partenariat ouvrera à :

Définir, tester et valider un référentiel métier européen pilote «Ambassadeurs des milieux humides»
Renforcer les compétences des formateurs en charge de l’accompagnement des publics en insertion professionnelle dans les associations, les organismes de formation et les collectivités locales européennes afin qu’ils accompagnent et soutiennent la mise en oeuvre de ce nouveau référentiel métier.